Chroniques

La victoire

Suspensio Regina ne lâche jamais l'affaire

Et puis le corps a fini par gagner… Finalement ce n’était pas une légende, la victoire était bel et bien un état incarné, un dépassement de soi, non pas par l’esprit ou la sagesse, comme les férus défenseurs de la pratique yogi avaient tentés de nous le faire croire, mais une sorte de tension du corps. Tension qui ressemble à s’y méprendre à un relâchement. L’information importante que l’Univers nous avait récemment délivrée, c’était que le relâchement ne serait pas pour cette vie. Ce qui signifiait que nous étions sur une lancée d’à peu près un siècle de guerre interne et externe. Un truc qui nous concernait au plus profond de nos âmes, mais qui existait aussi en dehors de nous. Un peu comme un climat.